Qui êtes-vous ?

Passionné de VTT de Descente mais aussi de sports de glisses en tous genres, je vous propose de suivre mes projets "filmiques" au fil du temps sur ce blog. Vous retrouverez aussi un peu de ce qui se passe dans ma vie sur ces pages, notamment mes sorties VTT... Pour me contacter, allez sur ---> AFFICHER MON PROFIL COMPLET ---> ME CONTACTER ---> E-mail

mercredi 23 juillet 2014

Actu TchoukTV: de l'atelier X1 Racing Suspension aux Championnats de France de DH des Ménuires

10 jours après la diffusion de la vidéo du Team X1 Racing à Super-Besse (Apocalypsancy), j'ai eu l'occasion, comme chaque été, d'aller faire un tour dans l'atelier des maitres de la suspension à Nézignan L'Evêque (34).
Comme je vous le disais dans le précédent article, en plus de rouler sur les courses régionales, nationales, européennes et mondiales, les techniciens X1 Racing sont dés le lundi matin 8h00 en train de démonter/entretenir/préparer vos suspensions.
Voici quelques images prises "à la va vite" avec mon petit appareil photo de poche ce lundi matin, alors que Julien revenait du Championnat de France des Ménuires (où il a terminé à la 16è place... un peu déçu) et qu'il est, au moment même où j'écris ces lignes, sur la route des Carroz d'Araches avec Alex pour participer à la 3è manche de la Coupe de France de Descente.
Ces images vous permettront, je l'espère, d'avoir une vue "de l'intérieur" de l'atelier, de mettre des visages sur les factures et les papiers que vous recevez (qui accompagnent vos suspensions), parce que cette petite "boite" est tout sauf une usine. Il y règne une bonne ambiance et les relations humaines positives sont une part importante et nécessaire de l'esprit généré par Jérôme et son équipe (qui a un peu changé depuis 2 ans).

Julien à l’œuvre... L'essentiel de son travail concerne les amortisseurs (entretien/préparation):



Alex, "bizut dans l'équipe", qui s'attaque à une Lefty... Alex est encore en formation mais il progresse à grande vitesse, se spécialise dans les produits spéciaux (comme cette fourche) et est désormais capable d'entretenir et préparer les fourches des marques courantes:



Parfois, le démontage nécessite 4 mains !


Tout cela se fait sous l’œil attentif de Jérôme qui répond à vos messages, gère les stocks, étudie les nouveaux produits... et raconte régulièrement "quelques conneries" à son équipe "de jeunes".


Mais il est aussi là pour l'entretien et la préparation des suspensions...


Du côté de l'accueil, Claudine est toujours là, souriante et patiente. Elle ne touche pas aux suspensions mais son rôle est primordial pour assurer une bonne liaison entre les clients et les techniciens.


Et elle n'hésite pas se déplacer dans l'atelier pour coordonner tout le monde, rappeler de ne pas oublier les suspensions en "Service Express"...etc


Mais il est vrai que lorsque la discussion devient "pointue", les techniciens prennent le relais téléphonique pendant leur travail:


De l'autre coté de l'atelier avec Jean, les colis sont préparés avant d'être postés...


Depuis quelques temps, la vente de suspensions prend une belle dimension chez X1 Racing... Si vous cherchez une nouvelle fourche, un nouvel amortisseur, pensez-y ! ------> Lien vers le site X1 Racing Suspension


Après ce petit tour chez le "Sorcier Montès", j'ai pu voir que plusieurs pilotes "TchoukTV" ont bien "marché" lors des Championnats de France des Ménuires. Mon logo a donc encore fait encore quelques apparitions sur les podiums nationaux.
Enzo Cot, du Team Ride Inov, est reparti avec la médaille d'argent en Cadet... le voila Vice-Champion de France dans sa catégorie d'âge.


Dans son équipe, Alexandre Fayolle termine à la 11è place Scratch (Photo: Marie Pastre):


Et Kevin Locquet à la 77è place sur son VTT d'enduro !!! ((Photo: Marie Pastre)


Pour le Team VoulVoul Racing, Marine Cabirou termine sur la 2è marche du podium Junior Dames... Elle qui visait la gagne... La bataille avec Viktoria Gimenez est sans merci cette saison hahahahahaha Un coup Marine, un coup Viktoria... Et cela va les faire progresser ! (Photo: Marie Pastre)


Son frère Rudy Cabirou termine à la 15è place scratch (Photo: Bryan Pfeiffer):


Le cousin Marc Cabirou termine 66è (Photo: Marie Pastre):


Pour le Team X1 Racing, je le disais plus haut, Julien Piccolo termine à la 16è place (Photo: Vélo Club Super-Besse):


Et Martin Jouët-Pastré à la 53è place (Photo: Marie Pastre):


Alexandre Neulat termine à la 89è place (Photo: Bryan Pfeiffer):


A noter que depuis quelques temps, je n'avais pas relayé les résultats des pilotes TchoukTV... Et je n'avais pas parlé du titre de Marine Cabirou (Team VoulVoul Racing) à Leogang, puisqu'en effet, Marine a remporté la manche de Coupe du Monde qui avait lieu là-bas (en catégorie Junior Dames)
Un beau résultat !!!

(Photo: Patrice Afflatet):


Voila cet oubli réparé...

De mon côté, je ne serai pas, les prochains jours, aux Carroz d'Araches pour la 3è manche de la Coupe de France de DH/Championnat de France Master. Samedi dernier, je me suis fracassé en faisant du Bodyboard en Méditerranée et j'ai une entorse cervicale ainsi que des plaies sur le visage et dans la bouche... Dommage pour cette course.

Beau gosse... hein ?


Je partirai à Valloire dans quelques jours où je pourrai sûrement rider les pistes de l'EWS que je n'ai pu rouler lors de la course que j'ai dû quitter rapidement le samedi après-midi (décès familial)

L'Aiguille Noire en fond...
(Photo: Lionel Morillon-Downhill911.com)


Encouragé en relance par Lucas Stanus et J.B. Bazzarini (United Ride), 2 vidéastes "pro" dont je suis très fan !


En attendant mon départ, sous la poulie de la gare d'arrivée du télésiège du Moneul:
(Photo: Colin Meagher - Pinkbike)


Au fait, je serai présent lors de la manche finale de la Coupe de France de DH à Oz en Oisans, avec le Team VoulVoul Racing pour filmer les pilotes, l'équipe, pendant le week-end de course.

A plus.

Julien

vendredi 11 juillet 2014

Team X1 Racing: Super-Besse - Apocalypsancy

Vous le savez, depuis quelques années, je suis le Team X1 Racing et j'ai eu l'occasion de filmer les pilotes de l'équipe à plusieurs reprises. La saison passée, je les avais quitté lors de la manche finale de la Coupe de France 2013 à Méribel où Julien Piccolo avait terminé 3è du classement général.
Le week-end dernier, j'ai eu l'occasion d'aller les filmer pendant la 2è manche de la Coupe de France à Super-Besse (article ici).
Avant de parler de ce week-end de course, il est intéressant de voir que Julien Piccolo et Alexandre Zenner (Léandre Alégri est malheureusement blessé) sont tous les deux techniciens chez X1 Racing Suspension et une fois rentrés à la maison le dimanche soir après les compétitions, ils sont, du lundi au vendredi, dans l'atelier pour assurer la maintenance, l'entretien et la préparation des suspensions de leurs clients. Certains s'amusaient, l'an passé à Méribel, à dire que Julien était "le premier des travailleurs" sur la Coupe de France (cela ne veut pas dire que Rémi Thiriron ou Mickaël Pascal n'en sont pas... Mais en pleine saison, ils se consacrent au VTT). Pour Alexandre et Julien, la saison est donc éreintante, les week-ends sur les courses, la semaine à l'atelier, sans compter le nombre de pilotes qui les sollicitent dés qu'ils montent leur stand... Et pour eux, il est souvent bien difficile voire impossible de s'entrainer (même le soir en semaine) puisque la saison bas son plein et les heures supplémentaires sont leur lot quotidien.
Certains optent pour des vies plus "simples" à seulement 21 ans... Je crois qu'on peut tous leur tirer notre chapeau !

Alexandre:


Julien:


Au-delà de l'investissement de ces 2 pilotes, les parents de Julien sont toujours là pour assurer le bon fonctionnement de l'équipe, totalement dévoués au succès des pilotes, Yannick tenant le rôle d'intendante/Team Manager et "Bob" celui de mécano.

Yannick avec Pierrick Hodebert (Öhlins... On en parlera après):


"Bob":


Avec une telle organisation "familiale", le Team X1 Racing a des allures de grosse équipe... Certains d'ailleurs se l'imaginent... Mais tout cela ne tient qu'à la passion des protagonistes et Jérôme Montès (patron de X1 Racing Suspension) peut être fier de ses pilotes/testeurs, de leur engagement et de leur motivation.
Manque à l'appel de ce premier chapitre Martin Jouët-Pastré. Ancien Champion de France Cadet, Martin s'est crashé il y a deux ans et s'est abimé les vertèbres. Après un été dans un corset, il revient, depuis l'an passé, parmi les meilleurs pilotes nationaux. Étudiant à Annecy, il admet volontiers qu'il n'a pas pu s'entrainer autant que les saisons précédentes (où il était connu pour être "un monstre d'entrainement"). Sérieux, "posé", Martin a la tête sur les épaules et son investissement dans l'équipe est sans faille.


Si on s'intéresse de plus près à la localité d'origine des trois pilotes, on se rend vite compte que tous viennent de la région de Bédarieux (34) et tous sont licenciés au 4X Combes... Chose amusante et qui explique cette particularité géographique, la plupart des pilotes de ce club et de la génération de Julien se sont connus petits au club de Basket-ball, entrainés par Bob, et se sont tous reconvertis dans le VTT de Descente... Ce serait amusant de voir une photo de ces "gaillards" habillés en Kobe Bryant.


Au final, les personnes qui constituent l'équipe X1 Racing sont "un groupe dans le groupe", comme un petit cercle familial au milieu de la grande famille du 4X Combes qui a l'habitude de se retrouver les soirs de week-ends dans les bars de Lamalou les Bains à l'inter-saison... Comme une équipe de Basket-ball.
Qu'on soit dans l’atelier X1 Racing, avec le Team X1 Racing ou au 4X Combes, la convivialité et presque même la fraternité sont la règle !

Le samedi soir à Super-Besse... "Diététique de compétition" pour toute l'équipe !


A l'occasion de cette Coupe de France de Super-Besse, le Team X1 Racing a eu la chance d'être accompagné par Pierrick Hodebert qui représente la marque de suspension Öhlins. Pierrick était là pour "prendre la température" sur les courses de VTT de Descente et la marque arrive avec de grosses ambitions... Certes elles n'est pas inconnue dans le domaine de la DH mais mis à part sur quelques VTT Specialized, on voit encore peu d'amortisseurs Ö sur nos vélos. Cet état de fait devrait changer bientôt et au-delà de cette annonce, le simple fait de discuter avec un garçon présent sur la plupart des courses auto-moto, sur asphalte ou sur terre en France et en Europe aura été une belle source d'enrichissement... Je le savais déjà mais le monde de la DH semble bien "petit" face aux sports mécaniques motorisés ! Tout reste à faire encore pour nous !





Avant de voir la vidéo, voila quelques images du week-end, de la course, dont certaines que j'ai subtilisé sur l'album de Yannick.

Alex à l'arrivée pendant la manche finale (165è):


Le vendredi lors des runs de reconnaissance:


Martin le dimanche (41è):


Martin dans son run de placement:


Le vendredi au sommet de Super-Besse:



Julien le dimanche pendant la séance de reconnaissance... De la boue ?! Des ornières ?! Où ça ?


Hot-seat:


Hot-seat de Super-Besse... Julien terminera 7è scratch:


Martin devant mon objectif:


Voila la vidéo de cette Coupe de France de VTT de Descente en compagnie du Team X1 Racing. Je pense qu'elle met bien en valeur les conditions auxquelles toute l'équipe a dû faire face, sur une musique en accord avec la météo estivale de ce début de mois de juillet. Je trouve que le plan d'Alexandre à 1'27" est bien représentatif de l'ambiance !

Team X1 Racing: Super-Besse - Apocalypsancy


On se retrouve aux Carroz (74) pour la 3è manche de la Coupe de France de VTT de Descente... J'y serai sur le VTT pour participer au Championnat de France Master. Vous pourrez retrouver des informations concernant mon équipe de "vieux" sur notre page facebook du Green Master Team.

A plus.

Julien

lundi 7 juillet 2014

2è manche de la Coupe de France de DH 2014 à Super-Besse: Woodstock Race

(Cliquez sur les photos pour les voir et les copier en plein écran)

Comme vous l'avez remarqué (et je sais que vous êtes désormais nombreux à suivre mon petit blog), je n'ai pas été très actif le mois dernier... Le décès de mon père (il y a 2 semaines) a un peu compliqué mon emploi du temps, mais me voici de retour !
Ce coup-ci, je me suis déplacé sur la 2è manche de la Coupe de France de VTT de Descente à Super-Besse, quasiment sur mes terres natales puisque je suis originaire du Cantal (Mauriac, qu'on aperçoit depuis le sommet du Puy de la Perdrix en haut de la télécabine), et là où j'ai passé beaucoup de temps sur les planches en hiver ainsi que sur le VTT lors de précédentes manches de la Coupe d'Auvergne de DH... Toujours sous le soleil et au sec !
Et là, vous vous dites: "ce n'est pas possible ?! Il y a déjà eu des courses de DH sans boue à Super-Besse ?!"... Et bien oui, voila quelques images de la course de 2009.
Au final, après cette 4è Coupe de France de DH organisée à Super-Besse sous la pluie et dans la boue, on peut légitimement penser qu'une malédiction s'abat lors de chaque course nationale là-bas... Quelle poisse !
Arrivé vendredi matin pour rejoindre le Team X1 Racing que je filmerai pendant tout le week-end, on monte directement au sommet de la piste pour participer aux reconnaissances pédestres.

Alexandre Zenner, Martin Jouët-Pastré et Julien Piccolo... Team X1 Racing:



En milieu de matinée, les reconnaissances en VTT commencent... Mais le plafond nuageux commence à bien descendre.


Thomas Estaque:



Adrien Buisan:


Alizée Arthus:


Vers 11h30, la pluie commence à tomber sur toute la piste.

Benoit Vissac:


Alexandre Neulat:


Puis l'orage commence à éclater et on apprend que le département est placé en "vigilance orange"... Télécabine fermée à partir de 12h30. Certains ont réussi à descendre 2 fois la piste, pendant que d'autres, qui ont pris du temps pour reconnaitre le tracé à pieds, ne sont même pas montés sur leur VTT.
On passera l'après-midi dans les paddocks, à rigoler des histoires de Florian Letondeur:




Samedi matin, alors que la "vigilance orange" a été levée, on ouvre les rideaux de l'appartement et la lumière qui pénètre à l'intérieur ne nous réjouit guère. La station est prise dans un brouillard épais et le sommet de la piste n'autorise qu'une visibilité de près de 3-4m et le vent approche les 100km/h.
La pluie, qui s'est abattue toute la nuit, a détrempé les pentes bessardes et la piste s'est transformée en un long tracé "truffadesque" et sombre... Ambiance Guerre du Vietnam, tranchées de 14-18 et Woodstock 68... en VTT de DH.



Patrice Afflatet:




Mac Fly:





Gaëtan Reilhan aime la nature:



Yann "Clochette" Simon:


Des Buisan, des Passion Vélos Thiers et Flavien "DDE" Cros:



Il nous fallait bien la Cavalerie pour nous sortir de cette bataille !!!



Geoffrey Buisan:


Benjamin Verrier... Sans les phares:


Les Bretons... Particulièrement à l'aise dans ces conditions !


Viktoria Gimenez:



Yann Simon:


Faustin Figaret:



Tom Garcia:


Alors que je remonte la piste, j'arrive sur la partie la plus technique, la plus pentue, et j'apprends que le départ de la course est descendu juste au dessus comme les années précédentes. En effet, la partie plate du milieu du tracé est impraticable. La tourbe gorgée d'eau sur laquelle roulent les pilotes est en train de se dégrader et les ornières rendent impossibles les parties de pédalages.
Pour la manche de placement, les pilotes s'élanceront donc quasiment directement dans la zone la plus technique... Pour une descente d'un peu moins de 2' pour les meilleurs.

Benoit Coulanges, très rapide sur son nouveau Nicolaï:


Marine Cabirou:



Romain Paulhan, impressionnant lors des essais... C'est dés le samedi matin que je "mettrais une pièce sur lui".


Marc Cabirou:


Christophe Afflatet... Avec du foin dans le falzar:


Laura Lohner... en galère.


Arnaud Garanger... Pas mieux !


On les plante où les patates là ? 


Romain Goulesque:


Emmeline Ragot après une chute...


Benoit Coulanges:


Benoit Vissac:


Renaud Smaniotto:


Joris André:


Une fille à terre...


Deux filles à terre...


Alexandre Fayolle est toujours là pour montrer le chemin aux demoiselles:


Enzo Cot:


Flavien "DDE" Cros dans un style peu académique:


Carnage en milieu de mur:


On aime ça:


Benjamin Boutié:


Julien Collet...


... En French Can-can


Faustin Figaret:


Teddy Farroba:


Kevin Locquet:


Des secours bien placés:


Beaucoup de questionnement à cet endroit:


Même Romain Paulhan y a droit !


Et il peut toujours compter sur son copain Benjamin Verrier pour lui rouler dessus:


Traj' de gauche dans les ornières, gap de droite dans d'autres ornières... Tu passes où Roger ?! 


Benoit Vissac:


Emmeline Ragot passe à gauche... avec succès.


Dans l'après-midi, la visibilité se fait meilleure et le brouillard se lève un peu... On aperçoit même la nouvelle attraction de Super-Besse, la tyrolienne qui part juste à côté du start de la piste du week-end, pour dévaler jusque de l'autre côté du lac.


Avant de monter, je regarde l'arrivée des premiers pilotes... Bien gras comme des bons jambons d'Auvergne:


Robert Julien:


Dans la montée, négociée après une âpre discussion avec le responsable du télésiège, on prend bien conscience du carnage proposé par la piste:





Et une...


Et deux boites en 20m...






Au départ, on s'échauffe comme on peut, dans une "ambiance porcherie"... La fête du cochon (la Saint-Cochon), c'est bien à Besse tous les ans ? Il faudra la décaler pendant la Coupe de France un de ces jours !


Hugo Lateltin et Arnaud Garanger:



Et juste derrière le départ, la pente...





Teddy Farroba en pleine réflexion:


Benoit Vissac:


Alexandre Neulat:


Christophe Afflatet:



Tom Garcia:


Gaël "Gawa" Gougne:



Yann Simon:






Raphaël Epitalon:


Anthony Chirossel:


William Weiss:


Thomas Guibal:



Emmeline Ragot avant son passage:



Benoit Coulanges:


Charles Pujol:


Marc Cabirou


Romain Goulesque:


Baptiste Pierron:


Anastasia Maurice:


Marine Cabirou:


Grosse prise d'angle pour Marine !


Viktoria Gimenez:


Laura Lohner... Pas en forme... Mais ça reviendra Laura !


Fiona Ourdouille:


Emmeline Ragot:


Ivan Oziol:


Thomas Estaque:


Melvin Pons:


Charly Di Pasquale:


Quentin Chanudet:


Alexandre Fayolle



Pierre-Charles Georges:


Faustin Figaret:



A l'issue de la manche de placement, Romain Paulhan sort 1er et je trouve ce résultat logique. Ses passages ont été très fluides, il roule comme sur le sec... Derrière, Charly Di Pasquale signe aussi une belle performance, tout comme Alexandre Fayolle (3è) pour qui, j'en suis convaincu, le temps peut être amélioré le lendemain en sortant moins les pieds...
Ensuite, le surprenant Réunionnais Etienne Dromart débarque (presque) à la 4è place, puis ensuite on retrouve Baptiste Pierron, Gaëtan Vige, Benoit Coulanges, Pierre-Charles Georges, Faustin Figaret et Melvin Pons (10è). Les résultats de la manche de placement sont ici.
Après cette 2ème journée, je me dis que ce classement peut encore évoluer... Depuis 2 jours, outre Romain Paulhan, je vois passer tout le monde et j'ai été assez épaté par les pilotes du Team Lac Blanc. Ils sont très bons dans ces conditions humides, tout comme les bretons du Team Cycle Works. Quentin Chanudet a aussi montré beaucoup de maitrise dans ses lignes.
... Mais qui ne tombera pas le lendemain ?... A l'instar de Julien Piccolo du Team X1 Racing, qui réalise des passages bien maitrisés dans le mur d'en haut mais qui "fronte" à la sortie de la forêt (19è)...
Chez les filles, Emmeline Ragot est là en "patronne" et tout se jouera, derrière, entre Fiona Ourdouille, Marine Cabirou, Viktoria Gimenez...etc


Quelques heures après cette manche de placement, un vent d'interrogation souffle sur le paddock... Le Puy de Dôme est placé en "vigilance orange" pour le dimanche et tout le monde se demande si la manche finale aura lieu.
Finalement, après la réunion des team-managers et de la FFC, la décision est prise de faire 2h de reconnaissances de 8h30à 10h30 puis de faire la manche finale à 10h45 pour tenter d'esquiver la pluie, les orages et la grêle annoncés vers 13h...


Anthony Chirossel


J.P. Bruni et Racaud Daddy


"Chiro" Père et Fils


Après la réunion des team-managers


Charly Di Pasquale et la Pierron Family


Dans la soirée, et comme on est des "grands sportifs", c'est parti pour une "truffade à volonté" avec les pilotes du Team X1 Racing, Ride Inov, 4X Combes...


... Mais aussi avec la bande à Paulhette venus de Lozère et Haute-Savoie.


Dimanche matin... Après une nuit digestive agrémentée de nombreuses flatulences aux relents de Tôme de Cantal et de Jambon de Pays, c'est peu enthousiastes qu'on tire encore une fois les rideaux de notre location. Le temps est encore bien gris et il a dû pleuvoir une bonne partie de la nuit.
Pourtant arrivés dans le paddock, on a la sensation que le soleil veut percer...

Les passages des premiers pilotes se font dans une boue de plus en plus collante et certains commencent à regretter la pluie...

Arnaud Garanger


Faustin Figaret


Pierre-Charles Georges:



Arthur Parret


Anastasia Maurice:


Charles Pujol:


Mais assez rapidement, le soleil fait son œuvre et la chaleur commence à sécher le parcours...


Mais les ornières deviennent dures dans les parties ouvertes... Et les lignes choisies par les pilotes deviennent finalement plus difficiles à tenir:


Seuls les plus expérimentés sauront rester sur le VTT jusqu'à la ligne d'arrivée pendant la manche finale... N'est-ce Jean-Michel Tissandier ? 57 ans et tant de courses au compteur...



Robert Julien à l'arrivée:


Et pendant ce temps-là, William Weiss, presque "local" attend son heure !


Tout comme Julien Piccolo et Romain Paulhan:


Ainsi que le Team VoulVoul Racing:


Anthony Chirossel à l'arrivée... ça sent la chute...


Gaël "Gawa" Gougne en termine:



Geoffrey Buisan:


Kevin Locquet:


Romain Goulesque... Content de lui !


Julien Collet:


Teddy Farroba:


Stéphane Fichant:


Charles Pujol:


Arthur Parret:



Ivan Oziol... qui a déraillé:


Gaëtan Reilhan:


Alexis Pujol:


Marc Cabirou... Malchanceux cette fois-ci...


Dérailleur cassé.


Du côté des filles, Marine Cabirou à l'arrivée, sous l'objectif de Patrice Afflatet:


Elle prend le Scratch Dames à ce moment-là (Fiona Ourdouille a eu un souci dans sa descente) mais rapidement Emmeline Ragot la détrône:





Voila le classement des Dames:
1- Emmeline Ragot
2- Marine Cabirou
3- Anastasia Maurice
4- Chloé Galléan
5- Fiona Ourdouillie

Chez les hommes, la course continue ensuite...

Julien Piccolo croit prendre le Scratch...


Alors que c'est bien Arthur Racaud qui est devant... Et on aperçoit Rudy Cabirou à l'arrivée:



Benjamin Boutié, vainqueur chez les Juniors... et super fier !


Faustin Figaret passe la ligne bien plus à l'aise que la veille, sûrement grâce à un choix de pneumatiques plus adaptés (?)... Il terminera sur la 3è marche du podium:

Pierre-Charles Georges terminera à la 4è place:


Benoit Coulanges... 5è


 Alexandre Fayolle ne réédite pas son résultat de la veille... 10è et forcément déçu...


Charly Di Pasquale signe un joli retour après 2 ans de blessures... 2è:


Mais tout le monde attendait le "boss" du week-end... 


Qui n'a pas défailli... Romain Paulhan gagne avec 2"5 d'avance !




Charly en pleine discussion avec le sélectionneur national, Manu Huber:



La recette de Romain Paulhan pour la gagne... Une bonne Truffade la veille au soir... Et du fun, beaucoup de fun... Il fait plaisir à voir rouler !


Et en attendant les podiums, la course de XC fut lancée sous la pleine Lune:





Voila le classement général de cette 2è manche de la Coupe de France de DH 2014 à Super-Besse.
1- Romain Paulhan
2- Charly Di Pasquale
3- Faustin Figaret
4- Pierre-Charles Georges
5- Benoit Coulanges

Je n'étais plus là au moment des podiums mais vous les retrouverez sur le site Vélo Vert Magazine ou encore sur Facebook. 

Pour ma part, on se retrouve sur la prochaine manche de la Coupe de France aux Carroz mais cette fois-ci sur le VTT puisque je participera au Championnat de France Master qui aura lieu en même temps. J'y serai avec les copains du Green Master Team.

En attendant, je me lance illico-presto dans le montage du film de ce week-end pour le Team X1 Racing... Les conditions de tournage ont été extrêmement difficile mais je pense parvenir à sortir une vidéo correcte.

Merci de partager cet article... Rédigé par un bénévole passionné !

A plus.

Julien