Qui êtes-vous ?

Passionné de VTT de Descente mais aussi de sports de glisses en tous genres, je vous propose de suivre mes projets "filmiques" au fil du temps sur ce blog. Vous retrouverez aussi un peu de ce qui se passe dans ma vie sur ces pages, notamment mes sorties VTT... Pour me contacter, allez sur ---> AFFICHER MON PROFIL COMPLET ---> ME CONTACTER ---> E-mail

lundi 29 septembre 2014

Transmission 1 X 10 "pas cher mon fils !"

Voila un petit moment que je lorgne les VTT d'enduro des copains. Certains d'entre-eux se sont fait plaisir et se sont payés des vélos montés avec une transmission 1 X 11 Sram XX1 ou X01 en mono-plateau de type "narrow-wide" (une dent large et une autre plus fine)... Mais soyons clairs, ces transmissions coûtent "un bras" et comme ma femme refuse de me laisser vendre un rein pour que je me paie un tel groupe, j'ai donc décidé de modifier la transmission d'origine de mon Giant Trance Advanced 2 pour le plus petit tarif possible !
Bien-sûr, je ne suis pas passé d'un 2 X 10 à un 1 X 11 puisque cela voulait dire que je devais me payer un groupe cité au-dessus.
Dans ces conditions, j'ai décidé de passer mon 2 X 10 en un 1 X 10.
Première étape, trouver le plateau le moins cher ! Après pas mal de temps passé sur le net, j'ai donc commandé un plateau 32 dents chez Superstar Components, modèle I/O Chainring - Narrow Wide Style au prix de 25,99£ soit 33,27€ (37,77€ avec les frais de port). Il se dit même que ces plateaux Superstar "made in UK" sont fabriqués par... Hope (qui propose des plateaux Narrow-Wide 2 fois plus chers).
Et pourquoi un plateau de 32 de me direz-vous ? 
Après discussion avec les copains en question, il est apparu que c'était le compromis idéal, car un 34 dents ne permettrait pas de monter en "moulinant" suffisamment et un 30 dents... N'est pas disponible sur le site hahahah Je testerai plus tard un 30 dents...
Deuxième étape, trouver un grand pignon pour palier à la disparition du petit plateau. 
Là, les prix font parfois un peu peur, simplement pour une petite couronne... Je vous laisse chercher sur le net (sans citer de nom). Ayant été un peu surpris par ces tarifs, je décide de regarder du côté des occasions et je tombe, un peu par hasard, sur une annonce pour un pignon de 40 dents OneUp dans un état neuf, assorti d'un pignon de 16 dents. Après discussion avec le vendeur, je l'emporte pour 47€ frais de port compris ! 
ça y est, ma nouvelle transmission 1 X 10 est à la maison... Et oui, il suffit de changer le plateau et le (les) pignon(s) et de conserver sa chaine d'origine, ça fonctionne sans souci !
Le fait d'avoir trouvé un pignon de 40 dents m'arrange un peu... Beaucoup roulent avec des 42 dents mais l'utilisation d'un dérailleur conventionnel (un Sram X9 dans mon cas) pose un souci: lorsque la chaine est sur ce nouveau grand pignon, le galet supérieur se retrouve trop prés et "ça coince"... Avec un 40 dents, je me dis que la marge est un peu plus large.
Aussi, avec cette occasion OneUp, je me retrouve avec un pignon de 16 dents qui vient remplacer les pignons de 15 et de 17, permettant ainsi de conserver le pignon de 36 de ma cassette d'origine. L'étagement est donc meilleur que pour les modèles qui imposent de supprimer le 36 et de le remplacer par le nouveau super-pignon.
Au final, mes achats m'ont coûté 37,77€ + 47€ soit 84,77€ loin, très loin derrière le prix d'une transmission 1 X 11

Toutefois, après avoir croisé quelques amis du coin, tous me conseillent de monter quand même un petit guide-chaine car il est vrai que j'habite dans une région "qui secoue" bien sur le vélo. Les descentes endurisantes du nord Vaucluse ou de la Drôme sont parfois truffées de cailloux et de marches qui n'attendent qu'une chose, arracher la chaine de ses dents acérées.
Encore une fois, après pas mal de recherches sur le net, je tombe sur un petit guide-chaine E-Thirteen XCX ISCG05 chez Bike Mail Order pour 45,90€ (55,90€ avec les frais de port)... Je ne m'en sors pas trop mal !

Allé hop, c'est le moment de monter ce bazar !

Pour le plateau, c'est tout simple:



Pour la cassette, il suffit donc de "virer" les pignons (et entretoises) de 15 et de 17 dents, d'y mettre le 16 dents OneUp à la place et de mettre le pignon de 40 dents du bon côté s'il s'agit d'une cassette Sram (mon cas) ou d'une cassette Shimano (en plaçant la ronselle du bon côté). Tout est très bien expliqué sur le site de OneUp Components



Voila, c'est fait et c'était super rapide. Je vous épargne le montage du guide-chaine, vous savez tous le faire.
Je me retrouve donc avec une transmission 1 X 10 qui reste encore à régler, ainsi que le guide-chaine...










Du côté des pièces que j'ai démonté, le "ménage" est quand même assez impressionnant (il manque les pignons de 15 et de 17 sur l'image):



Autre changement, du côté gauche de mon cintre, la commande de la tige de selle télescopique se sent bien seule, mais elle a de la place !!! Cela me permet même de la retourner vers le bas pour la rendre plus ergonomique.



Après avoir dégonflé mon amortisseur et comprimé ma suspension au maximum, je me rends compte que je peux mettre le guide-chaine à l'horizontal car il ne ne touche pas le bras oscillant, c'est plus joli.
La longueur de chaine, une fois sur le pignon de 40 dents et la suspension comprimée, semble parfaite, je n'ai même pas besoin de la raccourcir ou de rajouter des maillons. Parfait !
Pour le réglage du dérailleur, je recule un tout petit peu mon X9 et le galet supérieur est plutôt bien placé (je pense que les soucis de transmission avec les pignons de 42 dents, voire de 40 dents, ont peut-être plus lieu avec des dérailleurs Shimano... D'ailleurs OneUp a créé une chappe spéciale pour cette marque)... Franchement, les vitesses passent bien, c'est fluide ! C'est peut-être plus sur le pignon de 16 dents que le changement (la montée) est plus difficile... Mais ce n'est pas méchant !








Une dent "narrow", une dent "wide"




Espace entre le pignon de 40 dents et le galet supérieur de mon dérailleur X9... Mais j'ai encore de la marge, la vis de recul a encore de la longueur libre.


Hier, sur une randonnée de 32km avec 900m de dénivelé positif, j'ai pu tester ma nouvelle transmission 1 X 10.
Sincèrement, il y a des changements mais cela ne m'a pas perturbé. Je trouve juste que dans certaines montées, je n'ai pas pu "mouliner" comme je le faisais avant en 2 X 10... Mais tout est passé, parfois à la force du mollet. Peut-être qu'en passant sur un plateau de 30 dents, je serais plus à l'aise dans les montées fortes et techniques ?
Autre changement, lorsque dans un single qu'on ne connait pas on n'anticipe pas une remontée brusque (le petit talus qu'on n'a pas vu venir) on ne peut plus "tomber" sur le petit plateau en urgence pour avoir de la motricité... Il va falloir mieux anticiper !
Sinon, pour le reste, je n'ai pas constaté de manque. On passe moins de temps à chercher le bon rapport qu'en 2 X 10. 
Aussi, avec la seule présence de la commande de tige de selle télescopique à gauche, j'étais plus concentré sur les montées/descentes de mon séant. 
Côté poids, je n'ai pas de peson alors je ne peux pas vous dire combien j'ai gagné en passant sur cette transmission, mais ce n'est sûrement pas inintéressant. 
Bref, je ne reviendrai pas sur le 2 X 10...




Vu que mon dérailleur était en "direct mount", je me suis fait un petit plaisir... Au lieu de mettre un couvercle basique, j'ai monté un décapsuleur MRP à  27,90€ (+ 1e de frais de port chez Probikeshop). Un "must" pour les fins de sorties !






A la tienne Étienne !!!

 

Au final, j'ai dépensé de l'argent dans l'achat du guide-chaine et du décapsuleur, mais sincèrement, si vous roulez dans un coin qui ne secoue pas trop, passez-vous du guide-chaine... Et si vous avez déjà un porte-clé décapsuleur, laissez tomber le MRP hahahaha

mercredi 24 septembre 2014

Outsiders

Après la vidéo réalisée en 2013 à Méribel lors de la manche finale de la Coupe de France, Julien Piccolo du Team X1 Racing, fraichement récompensé suite à 3è place au classement général national, me glissa un petit: "il faudrait que tu reviennes l'an prochain pour la Coupe du Monde histoire de nous filmer".
Cette phrase avait fait "tilt" dans ma tête et c'est pendant presqu'un an que j'y ai pensé ! Et c'est là que les ennuis ont commencé puisque je me suis rendu compte qu'il était bien difficile de filmer et surtout d'avoir le droit de diffuser les images des courses internationales sur le net (ce que vous lisez est peut-être sur le point d'être censuré ?)...
Les explications concernant ce problème sont ici en bas:
- Méribel, jour 1: avant la course
Et là aussi en bas:
- Méribel, jour 2: en route pour les recos de la piste
Je ne reviens pas plus dessus, j'ai déja assez écrit à ce sujet et j'espère que les choses vont bouger pour que les "pilotes privés" puissent être filmés par des "cameramen bénévoles" comme moi et ainsi faire leur promotion, leur ouvrant peut-être les portes vers une visibilité plus étendue et pourquoi pas une professionnalisation...
Dans le projet initial, je ne devais filmer que Julien Piccolo, seul représentant du Team X1 Racing sur les manches de la Coupe du Monde 2014, mais en y réfléchissant, je me disais que je risquais de me retrouver avec peu d'images, peu de rushs étant donné que je n'allais filmer qu'un seul pilote. De plus, les manches de la Coupe du Monde n'autorisent que très peu de reconnaissances pour ceux qui ne prennent pas part à "l'heure de reconnaissance élite". Dans ces conditions, j'ai proposé à Julien et Jérôme (Boss de X1 Racing) de filmer tous les pilotes qui roulent sur leurs suspensions (Romain Paulhan, Baptiste Pierron, Alexandre Fayolle, Melvin Pons, Ivan Oziol) ainsi que Rudy et Marine Cabirou que je suis depuis plusieurs années (des "pilotes TchoukTV" en somme). L'idée les a séduit et je suis reparti avec ce projet dans la tête après un passage dans l'atelier début juillet.


Bref, vous l'avez compris, je suis un passionné qui, au travers de mes vidéos, soutiens "les jeunes", rien de plus ! Faites-en autant, cela ne vous coûte rien, partagez cet article ! Certains pilotes que vous verrez dans cette vidéo sont meilleurs que certains coureurs étrangers qui sont... professionnels !
Pour revenir au sujet de cette vidéo, je l'ai bien évidemment intitulée "Outsiders" avec le souhait qu'un jour ils deviennent des "Favorites".
Dans ce petit film, vous entendrez les pilotes parler de leurs runs, parfois après la manche de qualification, parfois après la manche finale, et souvent dans un ordre chronologique aléatoire. Le montage n'est pas forcément très dynamique car je n'ai pas voulu trop découper les prises de vues afin qu'ils puissent se voir rouler, eux qui ne passent pas dans la retransmission des runs des 30 meilleurs (sauf Alexandre Fayolle qui a sacrément performé à Méribel ! 21è de la manche de qualification = tu passes sur RBTV).
Ne vous y trompez pas, il n'y a pas d'images des pilotes lors de leurs runs de qualification ou en fianle, et encore moins du podium de Marine qui gagne en Junior, je n'en avais pas le droit. Seul le public a été filmé pendant ces runs chronométrés dont RBTV a l'exclusivité.

Avant de passer à la vidéo, pensez à regarder mes 2 autres articles sur la course de Méribel, si vous ne les avez pas déjà vu
- Méribel, jour 3: jour de qualif'
- Méribel, jour 4: la finale !

Et allez aussi sur ce lien pour voir les photos de Yannick, la maman de Julien qui a fait beaucoup d'images des français à Méribel.

Voici donc "Outsiders"...



Le texte de la description:

"Here is a summary of the 4 days Meribel race with pilots sponsored by TchoukTV and/or X1 Racing. All the pilots you'll see in this video are "outsiders", some of them were not amongst the 80 fastest pilots in the finale, others qualified but they're all trying, day after day, to reach the best level they can, and maybe join a big team which would allow them to improve themselves. You won't often see these pilots in magazines or on the web, however they are on national and international races and they train as much as the leaders in the top 20. The only big difference is that they pay for their races with their own money.
Share this video to support these french pilots ! They have draw attention on themselves. In GB or in the US, they would be pro riders easily. This unpaid video has only one goal: to support them !"

"Voici un petit résumé de 4 jours de course à Méribel en compagnie des pilotes TchoukTV et/ou X1 Racing. Tous les pilotes que vous apercevrez dans cette vidéo sont des "outsiders", certains ne se sont pas qualifiés parmi les 80 finalistes, d'autres ont réussi à performer mais tous tentent, jours après jours, d'atteindre le meilleur niveau possible et pourquoi pas d'intégrer une grosse structure qui leur permettrait d'évoluer dans de bonnes conditions. Vous n'apercevez pas souvent ces pilotes dans les magazines ou sur le net et pourtant ils sont bien là sur les manches des courses nationales et internationales et ils s'entrainent autant que ceux du top 20... La seule vraie grosse différence est qu'ils financent une grande partie de leur saison.
Partagez cette vidéo pour soutenir ces pilotes français ! Il faut qu'ils se fassent remarquer car pour beaucoup d'entre-eux, s'ils habitaient en Angleterre ou aux USA, leur professionnalisation ne serait qu'une formalité...
Cette vidéo bénévole n'est là que dans un seul but: les soutenir !
"

mercredi 3 septembre 2014

Team VoulVoul Racing: Oz en Oisans 2014

Après le petit teaser d'hier, voici finalement la vidéo du Team VoulVoul Racing lors de la manche finale de la Coupe de France à Oz en Oisans. Je l'avais annoncé pour vendredi à 19h mais c'est finalement avec 2 jours d'avance qu'elle débarque... Merci Najat pour ce temps accordé à TchoukTV Production, le sens des priorités est un don pour l'EN !
Vous retrouverez donc Marine, Rudy et Marc Cabirou, Antoine et Patrice Afflatet, Guillaume Gravoulet et Romain Goulesque le temps d'un week-end de course couronné par plusieurs podiums:
- victoire en Junior Dames à Oz et au classement général de la Coupe de France Junior Dames pour Marine.
- 2è place Dames à oz et victoire au classement général de la Coupe de France Dames pour Marine.
- 2è place dans la catégorie "Team de Marque" pour le VoulVoul Racing.
... Mais aussi par plusieurs événements imprévus (pas forcément visibles dans la vidéos):
- la gastro "en terre cuite" pour tout le monde (même moi) sauf Rudy qui l'a échappé belle !
- 2 déjantages au même endroit de la piste pour Guillaume, ainsi qu'une crevaison en manche finale.
- des bonnes séances dans le sauna de notre appartement digne d'une équipe internationale.
- un bouchon entre Allemond et Grenoble sur la route du retour... Énervant !
... 


Cette course nationale fut un bon moment de convivialité et de compétition et c'est maintenant vers la saison 2015 que le VVR est tourné... Quoique, ce week-end, avec le Championnat du Monde à Hafjell et la participation de Marine en Junior Dames, j'en connais quelques-uns du VVR qui vont être tendus !
Elle a terminé 2è du classement de la Coupe du Monde Junior Dames alors qu'elle n'a pas pu participer à toutes les manches et après sa victoire "easy" à Méribel (sans dérailleur), Marine sera la favorite de la catégorie alors qu'elle n'est que Junior 1...
Gooooooo Marine !!!!!!!!

Voila la vidéo d'Oz en Oisans... J'espère que vous l'apprécierez, en particulier les plans "aériens" de Rudy qui m'ont demandé une certaine prise de risques !


Maintenant, je me mets dans le montage de la vidéo de la Coupe du Monde de Méribel... Et là, il y a du boulot ! 

A plus.

Julien

mardi 2 septembre 2014

Teaser: Team VoulVoul Racing - Oz en Oisans 2014

Il y a un peu plus de 2 semaines, la manche finale de la Coupe de France 2014 avait lieu à Oz en Oisans. J'y étais avec le Team VoulVoul Racing pendant les 3 jours de course. La vidéo de ce week-end couronné de sucés diverses (plusieurs podiums individuels et par équipe) sortira vendredi à 19h.
En attendant, voici un petit teaser (sans prétention !) réalisé avec les plans non-utilisés pour l'édit principal. Il y a surtout des images de ride de Rudy Cabirou qui est celui que j'ai pu filmer le plus (notamment parce qu'il roulait pendant l'heure élite), alors autant exploiter ces rushs au lieu de les jeter aux oubliettes.
Au passage, Marine Cabirou, que vous apercevrez dans ce teaser mais surtout dans la vidéo de vendredi, est en ce moment-même dans l'avion en direction de la Norvège puisqu'elle se rend à Hafjell pour participer au Championnat du Monde de VTT de Descente dans la catégorie Junior Dame. Vainqueur de la catégorie la semaine passée lors de la manche finale de la Coupe du Monde à Méribel, ainsi qu'à Leogang plus tôt dans la saison, Marine apparait donc comme la favorite... Mais les "Worlds" sont une "course d'un jour" et rien n'est joué d'avance. La pression sera forte, et c'est là qu'on verra si Marine dispose d'une bonne force de caractère. Tigan Molloy, l'australienne qui a remporté le classement général de la Coupe du Monde Junior Dames puisqu'elle a pu participer à toutes les manches, ainsi que Viktoria Gimenez, Championne de France Junior Dame, seront de la partie !
Elle en est capable, j'en suis sûr !

Patrice Afflatet et Marine Cabirou après son run à Oz en Oisans:


Allé hop, le teaser:


A vendredi.

Julien

mercredi 27 août 2014

Chronique de la Coupe du Monde de VTT de Descente à Méribel, partie 4: la finale !

Voila deux jours qu'on ne regarde plus les prévisions météo puisque le soleil est là en permanence et au réveil de cette dernière journée de compétition, l'ouverture du rideau est un peu inquiétante... Brouillard et froid au programme... Romain a passé la nuit entière sur le balcon.
Toutefois, Julien et Romain restent super motivés après leur qualification. Julien a le sourire en permanence et même s'il pleuvait, il resterait mobilisé. De plus, seuls les 80 qualifiés peuvent rouler alors "on a la piste que pour nous ce matin".
Arrivé au sommet de la piste, ambiance film d'épouvante... La visibilité est très mauvaise et cela ne s'arrange pas au fil du temps.


Du départ jusqu'à la crête (en passant par le roadgap), on ne voit rien, je descends plus bas:


Steve Peat "checke" ses lignes:


Sam Hill:


Marcelo Gutierrez:


Matti Lehikoinen, que je n'avais pas reconnu au dessus, est sur le bord de la piste... Je bavarde un peu avec lui. Il m'explique qu'il est là pour accompagner les pilotes Norvégiens. Je lui dis qu'il nous manque, qu'il a un style incroyable et il me répond que ses blessures graves à répétition ne lui manquent pas.... Qu'est ce qu'il a "ramassé" ! Son visage est bien marqué...


Puis Bryceland arrive... Le public, déjà présent, hurle sur son passage, en particulier en dessous dans la forêt: "Yyyyyyaaaawwwww !!!!" 


Brosnan avec un style toujours très précis, très fluide...


Danny Hart:


Sam Blenkinsop:


Florent Payet se demande s'il passe "inter" ou "exter":


Loïc Bruni passe au milieu d'un public acquit à sa cause:


Patrick Thome:


Les frères Wallner:


Et leurs Specialized Demo "Öhlins Tuned" (amortisseurs et cartouches pour Boxxer)


Connor Fearon:


Quelques images de Yannick Piccolo, pendant les passages de son fils Julien et Romain Paulhan que je filme:





Gee Atherton:


Lors des passages de Steve Peat, il y a toujours du bruit... Un Dieu vivant pour nombre de spectateurs:


Comme par enchantement, la météo change brutalement... Il fait beau... Mais on se pèle !
Sam Hill tire une double ici:


Harry Heath enroule:


Patrick Thome tire comme Hill:



Dans la forêt, à l'ombre, on se croirait en automne... 


Rémi "Mitch" Thirion:


CK Racing:


Stewart du Team FMD:


Et c'est parti pour la manche finale... Il y a beaucoup de monde sur le côté de la piste, et pendant que les Juniors passent, je me "pose" un peu (je suis presque en hypoglycémie) pour ne pas manquer les finales Dames et Hommes.. et surtout mes pilotes...
C'est à ce moment-là que j'apprends, par des spectateurs, que Julien s'est fracassé en bas du pierrier lors de son dernier run de reconnaissance. Apparemment, il a fait un gros OTB et est tombé sur le dos, respiration coupée... Il se serait même déplacé à 4 pattes derrière les rubalises pour tenter de récupérer. J'entends même parler de côtes cassées... Je croise les doigts pour qu'il puisse rouler en finale, il l'a tellement souhaitée cette qualification !

Crédit photo: Arnaud Garanger


Mes "amis" de RedBullTV sont en place... Les moyens de retransmissions sont assez importants et à la hauteur de cette finale et du public venu en masse. Dommage que seuls les 30 meilleurs soient retransmis... A l'époque de Freecaster, les 80 qualifiés passaient pendans le direct et parfois même les qualifications... 


Une belle groupie française... Charles Brun en "blondasse":


Puis enfin les Dames arrivent...

Anastasia Maurice:


Viktoria Gimenez, qui terminera 2è Junior Dame de cette course alors qu'elle s'est fait une "méchante" entorse à la cheville une semaine plus tôt sur la Coupe de France d'Oz en Oisans. Elle roule avec une attelle bien rigide et... un mental de "guerrière" (et moi, je ne sais pas comment je me débrouille mais je fais toujours des photos d'elle bien pourries... Désolé Vik')


Marine Cabirou file au dessus du ruisseau peu de temps après... Pourtant j'ai l'impression qu'elle n'a plus de dérailleur... Ce n'est pas grave, elle peut gagner la catégorie Junior Dames sur cette piste, même sans pédaler !
Morgane Charre passe devant moi, crevée de l'arrière...  Je pense qu'elle doit être très déçue de sa saison...


Le public monte en pression, fait du bruit avec tout ce qu'il trouve, hurle...


Emmeline Ragot qui terminera 2è de cette course:


Manon Carpenter, 3è:


Rachel Atherton for the winning run !


Puis c'est parti pour les 80 qualifiés... Julien Piccolo passe devant moi, ouf ! Apparemment il a "serré les dents" et j'apprendrai plus tard que dés la ligne d'arrivée passée, il est retourné dans l'appartement pour se coucher... Mais il a roulé... Un sacré gaillard ! 68è place !
Ivan Oziol glisse dans le virage juste avant le 2è saut du ruisseau... Il n'a pas la vitesse pour l'enquiller mais il y va quand même... Il réalise un "poney" magistral mais il ne chute pas et repart dans le "mur de racines"... 61è devant tous ses copains de Méribel: grosse ambiance !
Baptiste Pierron passe devant moi comme une fusée, son frère (juste en face) l'acclame... Puis on se rend compte que ce n'était pas lui mais le Suédois habillé avec la même tenue ION puisque Baptiste est juste derrière et il nous surprend tous... Énorme résultat, 38è !
Romain Paulhan file toujours avec beaucoup de style... C'est posé, c'est précis. Dans le public j'entends: "c'est l'ancien Champion de France", "Paulhette is back"... 45è.
Alexandre Fayolle, qui a "soudé" comme le Vaisseau Amiral de Star Trek en hypervitesse lors de la qualification (21è) enchaine les difficultés avec toujours beaucoup de "punch" dans son pilotage... ça vole, ça rebondit: 33è place et 2è pilote n'appartenant pas à un Team UCI derrière Francisco Pardal.

A partir du 20è pilote le plus rapide de la veille, la forêt se vide petit à petit... Les spectateurs descendent à l'arrivée pour assister au triomphe des top pilotes, et plus les racers avancent en direction de l'arrivée, plus le bruit gronde. C'est parti pour quelques minutes de suspens et de tension.


Sam Blenkinsop: 17è


Troy Brosnan:20è place et une porte grande ouverte pour Bryceland, à ce moment-là, pour la victoire au général de la Coupe du Monde 2014.


Mes potes de RedBullTV/UCI sont au taquet:


Sam "armoire à glaces" Dale: 23è


Steve Peat: 25è et toujours beaucoup de bruit d’encouragements lorsqu'il descend:


Georges Brannigan, 77è avec forcément un souci (?)


Neko Mulally finit sa descente avec une crevaison:


Faustin Figaret: 26è


Marc "aérodynamique" Beaumont: 27è


A chaque passage de pilotes, les jeunes checkent les résultats ou filment avec leurs portables... Mac Fly, Félix Racaud et Amaury Pierron:


Joe Smith: 12è


Gee Atherton: 5è... Grosse ambiance à son arrivée puisqu'il prend le scratch à ce moment-là.


Danny Hart: 7è


Aaron Gwin: 6è... Le public est déchainé à son passage


Gwin à l'arrivée


Mitch Thirion avant la dernière courbe: 11è... Pourtant, il l'aimait cette piste, le public l'a porté, mais non, rien n'y a fait... 


Puis le "patron arrive"... Sam Hill, vainqueur de cette course... Énorme sensation lorsqu'il passe la ligne et prend le scratch...Le public ne se tait pas pendant un moment et les tronçonneuses commencent à manquer de mélange !



Dans la dernière courbe, la "zone média" a explosé, le double-rubalisage a été arraché et la piste semble tracée par les spectateurs.
Le portugais Francisco Pardal, héros de la qualification (4è), termine à la 21è place:


Puis Loïc Bruni déclenche toutes les trompettes, les sifflets, les tronçonneuses et les tambours à base de cercles voilés et cintres recoupés... Il termine 4è de la course. On aurait aimé le voir sur la plus haute marche mais après une chute (Leogang) et 2 crevaisons (Mont Saint-Anne et Windham), le revoila sur le podium, c'est déjà pas mal !


Puis la montagne commence à grogner, le public semble avoir pris une dose d’ecstasy... Bryceland est en haut du dernier mur... Il est réellement devenu, cette saison, la star de la Coupe du Monde, symbole d'un certain renouveau, d'une jeunesse fun et sans prise de tête mais qui "performe"... 


Lorsqu'il passe la ligne en 2è position, on entend un grand "hooooooooo" comme si le public semblait déçu... Mais avec ce run, Bryceland sait qu'il remporte le classement général, et le public aussi, la fête repart de plus belle ! Il finira 3è de la course.


Il ne reste plus que Matt Simmonds, le plus rapide de la veille. Lui aussi porté par le public, il réalise une excellente 2è place et un 2è podium en Coupe du Monde (si je ne me trompe pas ?)... Et il aura le droit de me décerner le titre de celui qui a fait la photo la plus pourrie de lui à Méribel.


Lien vers le classement de la course de Méribel et de la Coupe du Monde 2014.

C'est plié, la Coupe du Monde 2014 est terminée. L'ovation pour Hill (vainqueur de la course) mais surtout pour Bryceland (vainqueur du classement général) ne s'arrête plus.


Le temps pour le public de redescendre et la cérémonie de remises des prix va débuter...
Hep les enduristes, vous reconnaitrez peut-être les chronométreuses des Enduro Series et de bien d'autres courses nationales ?


Voila le podium de la course Junior Dames avec Marine Cabirou en tête, Viktoria Gimenez seconde et l'australienne Tigan Molloy 3è:


Marine toujours très discrète et presque gênée d'être là:


Pour le classement général des Juniors Dames, Tigan Molloy l'emporte alors que Marine et Viktoria n'ont pas participé aux courses de Pietermaritzburg, Cairns, Mont Saint-Anne et Windham... Tigan a de la chance d'être australienne et d'être financée par sa fédération (un appartement à Morzine pour toute la saison, les transports vers toutes les courses...etc)


En Juniors, Loris Vergier remporte la course devant Laurie Greenland et Taylor Vernon...


... Lui permettant ainsi de gagner le classement général Junior devant Luca Shaw et Taylor Vernon... Et à la 4è place, Amaury Pierron malheureusement blessé depuis 2 courses.


Chez les Dames, c'est donc Rachel Atherton qui remporte la course (et qui s'enquille une bonne moitié de bouteille de champagne toute seule) devant Emmeline Ragot, Manon Carpenter, Tracey Hannah et Tahnée Seagrave:


Au général, Manon Carpenter l'emporte, Rachel Atherton est seconde et Emmeline est 3è. Tracey et Tahnée restent à la même place que pour la course.


Au classement des équipes, le Team Lapierre Gravity Republic est en tête:


Chez les Hommes, Sam Hill remporte donc sa 2è course cette saison, suivi de Matt Simmons, Josh Bryceland, Loïc Bruni et Gee Atherton:


Pour le général, Josh Bryceland remporte donc le titre de vainqueur de la Coupe du Monde 2014 devant Aaron Gwin et Troy Brosnan (qui a perdu sa 2è place avec son résultat du jour). Sam Hill est 4è et Gee Atherton est 5è...
Nouveau proverbe: "et à la fin, c'est toujours un pilote du Syndicate qui gagne"


Steve Peat, fier de son "poulain":


Les lauréats de la Coupe du Monde 2014:


Fin du récit... Ces 4 journées de courses ont été vraiment grandioses... Je regretterais seulement les déboires avec Red Bull TV...
Avant de me mettre dans le montage de la vidéo de cette course, je vais me remettre dans celui du Team VoulVoul Racing lors de la Coupe de France d'Oz en Oisans... Je vous tiens au courant.

Avant de vous laisser, voila quelques images magnifiques et en vrac des pilotes que je fimais ce week-end (il manque malheureusement Rudy et Marine Cabirou, Baptiste Pierron et Ivan Oziol) par Lionel Morillon de www.downhill911.com

Melvin Pons


Romain Paulhan:


Alexandre Fayolle:




Melvin Pons:


Romain Paulhan: 


Alexandre Fayolle:


Julien Piccolo:



Alexandre Fayolle:


Romain Paulhan: 


Alexandre Fayolle:


Julien Piccolo: 



Romain Paulhan: 


Julien Piccolo: 



Alexandre Fayolle:


Julien Piccolo: 


Romain Paulhan: 


Romain Paulhan: 


Alexandre Fayolle:


Julien Piccolo: 


Romain Paulhan: 


Alexandre Fayolle:


A bientôt.

Julien