Qui êtes-vous ?

Passionné de VTT de Descente mais aussi de sports de glisses en tous genres, je vous propose de suivre mes projets "filmiques" au fil du temps sur ce blog. Vous retrouverez aussi un peu de ce qui se passe dans ma vie sur ces pages, notamment mes sorties VTT... Pour me contacter, allez sur ---> AFFICHER MON PROFIL COMPLET ---> ME CONTACTER ---> E-mail

dimanche 21 décembre 2014

Restauration d'un Sunn 5000 de 1995, part. 2: recherche et remontage des pièces puis résurrection !

Le mois dernier, je vous avais laissé avec la première phase de la restauration d'un Sunn 5000 de 1995. Me revoilà cette fois-ci avec un article expliquant la fin des travaux réalisés sur ce VTT, qui est désormais totalement opérationnel et dans un état proche du... neuf et avec des pièces d'époque !


Une fois démonté, j'ai donc nettoyé et poli la plupart des pièces qui pouvaient encore l'être et je me suis lancé dans la recherche des composants manquants.
Au hasard d'une visite d'un magasin de cycles de Bollène (84), je tombe d'abord sur des poignées Oury d'époque (sans les colliers de serrages actuels)... Après une petite négociation, je repars avec pour un prix ridicule.


Depuis quelques jours, je me suis mis en quête d'une paire de roues et Thierry Neau (dont je parle dans le précédent article) aurait ce qu'il me faut. De plus, je vais pouvoir procéder par échange avec lui puisqu'il me reste deux vieux pédaliers qui l'intéressent et qu'il échangerait bien contre une roue avant Mavic 217 SUP Ceramic/Moyeu Quartz 32 trous, un cercle arrière Mavic 117 SUP CD 36 trous et une selle Vetta SP.

Voila mes pédaliers après que je les ai "rafraichis":

Un White Industries:



Et un Febros (identifié par Thierry):




En attendant, je décide de monter les pièces disponibles sur le cadre:


Quelques jours plus tard, je reçois les élastomères achetés chez Suspension Forks Parts pour redonner un coup de jeune à ma fourche Manitou Magnum (en externe) et Three (en Interne).
J'ai pris un kit complet "firm"... un peu cher avec les frais de port, mais je n'ai pas trouvé d'autre solution (55€)


Le remontage de la fourche se passe très bien:


Et après son nettoyage/polissage, je me retrouve avec une jolie Manitou qui délivre un débattement maximum de 30mm sans contrôle de la détente, wwwoooaaawww !




En attendant la roue avant et le cercle arrière échangés avec Thierry, je trouve un moyeu STX-RC 36 trous neuf sur Troc-Vélo pour 19€... Bingo !


C'est à ce moment-là qu'un ami de Suze La Rousse m'explique qu'il utilise un "produit magique" pour polir les pièces métalliques dans le cadre de son travail à la Centrale Nucléaire du Tricastin: de l'Autosol. Il m'en ramène un tube et je teste cette pâte qui ressemble à du dentifrice et là... Wooaaawww, c'est encore mieux que le Mirror ou le Belgom... Je décide donc de faire un dernier polissage du cadre et des pièces en attendant les roues.


Après quelques jours, je reçois la roue avant de Thierry, ainsi que le cercle arrière. J'ai donc le moyeu compatible et il ne me reste plus qu'à trouver les rayons... Et surtout à trouver la bonne longueur de rayons. Et ce coup-ci, c'est Rémy Genin qui m'aide puisque le montage de roues était (est ?) son métier il n'y a pas si longtemps. Au final, il me poste des rayons et j'entâme le montage de la roue arrière.



Une fois la roue arrière montée, il ne me manquait plus qu'une seule pièce, ou plutôt un seul détail important à mes yeux: le stickers du tube diagonal. Et là, ce fut la chose la plus compliquée de la partie. Je retrouve d'abord une image de ce stickers sur le forum SunnProTeam mais comme il faudrait qu'elle soit de meilleure qualité pour l'imprimer, Patrice "Laric" du Team VoulVoul Racing, se charge de contacter le gars qui a affiché l'image sur ce forum puisqu'il y est abonné. Au bout de quelques jours, le fichier PDF arrive chez Laric qui me l'envoie. Je le transmets à mon pote http://www.guimart.net/ qui lui-même contacte son imprimeur Extra Bleu Ciel et je me retrouve enfin avec une planche autocollante:


Voila, j'ai tout ce qu'il me faut. Pour les détails suprêmes, il faudra que je trouve des pneus d'époque (j'ai déjà un "plan") et ainsi que des pédales. Sinon, pour le reste, tout a majoritairement 20 ans d'âge (et quelques pièces ont 18 ans). Par contre, j'ai enlevé le serrage rapide de tige de selle car l'anodisation était devenue vraiment moche. Je l'ai dés-anodisée mais j'ai préféré l'enlever pour y mettre un serrage plus discret, qui met plus en valeur ce magnifique cadre. Idem pour les serrages de roues, qui nécessitent désormais une clé allen pour les utiliser.

Voila la bête en détails, prises en photos cet après-midi alors qu'elle se baladait au soleil et à l'abri du vent:


La Manitou est flambante !




Les freins "Cantilevers" Shimano STX, vous vous en rappelez ? 


Tige de selle Sunn Brute et selle Vetta SP


Dérailleur arrière Shimano STX-RC avec une cassette 7 vitesses:


Dérailleur avant et pédalier Shimano STX:


Poste de pilotage Sunn Brute (pivot en 1 pouce, potence de 140mm, cintre en 25,4mm), shifters Shimano STX, grips Oury:


Le cintre mesure 510mm de largeur (530mm d'origine hahahahahah):


Les grips Oury:


Moyeu avant Quartz:


Cercle arrière Mavic 117 SUP CD 32 trous:


Cercle avant Mavic 217 SUP Ceramic (avec quelques impacts sur les flancs, rien de méchant):


Avec ces pneus Michelin en 2.1, ces cercles sombres et ce cadre fin en Tange, on dirait un peu un fatbike actuel ! 


Merci à tous ceux qui ont participé de loin à cette restauration. Le voila en meilleur état que s'il était parti à la déchetterie. Au total, cela m'a coûté 130€ et je me retrouve avec un vélo assez mythique qui, je l'espère, roulera encore dans 20 ans !

Prochain projet ? Peut-être une vieille "mob" des années 60/70 pour aller acheter le pain au village... 

dimanche 14 décembre 2014

Recyclage d'un casque intégral de DH en un "open-face" d'enduro et de ski.

D'abord, je tiens à signaler que ce que vous allez lire n'est pas mon invention !... Mais voila quelques temps que j'aperçois les copains du 4X Combes sur leurs mobylettes et en VTT avec des casques ouverts sur bases de TLD D2, Bluegrass, Giro et autres...
Depuis des mois, mon ancien casque THE Izyk carbone (de 2008 je crois) trainait dans le fond de mon atelier et je n'en faisais plus rien. Sa coque en polystyrène s'était désolidarisée de la coque en carbone et la mentonnière était rayée après une "chute faciale" d'il y a quelques années. 
Alors en voyant ce casque, je me suis donc dit: "je vais le recycler en open-face",du nom des casques Troy Lee Designs d'il y a quelques années, dédiés au dirt:

Au final, le rendu n'est pas trop mal quand on sait que le seul outil utilisé à été une scie à métaux (assisté d'un peu de papier de verre pour arrondir un peu les découpes).



Donc pour se faire, si vous vous lancez dans cette opération, il faut arracher délicatement le joint qui fait le tour des ouvertures du casque (autour du visage, sur la mentonnière, et un peu autour du cou)  parce qu'une fois que la mentonnière sera découpée, il faudra remettre ce joint là où la scie sera passée.
Avec le casque THE, les garnitures intérieures latérales sont aisément décollables car fixées avec un peu de colle mais surtout par des scratchs... En les découpant un peu sur l'arrière (au cuter), cela devient facile d'adapter leur longueur pour leurs nouveaux emplacement (plus courts), et de les "re-sratcher".





J'en ai profité pour recoller les 2 coques en polystyrène à l'intérieur du casque. Attention, n'utilisez pas n'importe quelle colle car elle pourrait attaquer le polystyrène. Je vous conseille de la colle Pattex 100% sans solvant (dont le collage de cette matière est d'ailleurs prévu). 





J'ai donc maintenant un casque à mi-chemin entre le casque de rando-enduro et celui de DH. Je l'utiliserai sûrement le week-end prochain à Courthézon pour la Riderz Enduro Sprint.
Avec sa coupe "oreilles protégées", je pense qu'il remplacera aussi mon Urge New Skull pour le ski cet hiver.

dimanche 7 décembre 2014

Le Team VoulVoul Racing s'étoffe...

Les copains du Team VoulVoul Racing préparent leur saison 2015 et après mon dernier article qui concerne le financement de la saison d'Alexandre Fayolle du Team Ride Inov, il est temps de parler de l'équipe de Patrice Afflatet (ceux qui participent à la Coupe du Languedoc-Roussillon et à la Coupe de France de DH savent de qui je parle)
Pour 2015, les "VVR" poursuivront l'aventure sur des vélos Mondraker et, mieux encore, si certains passeront sur le nouveau Summum 27'5 alu, d'autres bénéficieront du tout nouveau modèle en carbone

Le Summum alu 2015 (montage non définitif):

 
Le Summum carbone 2015 (qui sera monté avec des composants SR Suntour Werx, Formula...etc)


De plus, beaucoup ont aussi la chance de s'amuser aux guidons de jolis Foxy 27'5 carbone pour l'enduro.

Le Foxy d'Antoine Afflatet:


 En gros, l'équipe va avoir "de la gueule" !!!

Au-delà de ces évolutions matérielles, la plupart des pilotes 2014 se maintiennent dans l'équipe (Marine, Rudy et Marc Cabirou, Romain Goulesque, Jean-Didier Payet, Antoine Afflatet, Guillaume Gravoulet... Mais aussi Sacha Malta, Olivier et Christophe Afflatet qui ne participeront pas à beaucoup de courses étant données les études qu'ils suivent) mais une "nouvelle tête" fait son apparition: l'auvergnat Baptiste Pierron.


Si vous suivez l'actualité TchoukTV, vous avez déja vu Baptiste dans une de mes dernières vidéos: Outsiders. 38è en manches de qualification et en finale lors de la Coupe du Monde de Méribel, 3è du classement général de la Coupe de France, Baptiste n'est pas là pour "acheter le terrain". Sérieux, souriant, rapide et clairement talentueux, il sera un bon renfort pour les VVR, pour tirer le groupe vers le haut et pour travailler de concert avec Rudy Cabirou lors des courses nationales et internationales. Rudy était jusque-là le leader (masculin) de l'équipe mais désormais, les choses vont changer et l'un et l'autre vont se "tirer la bourre" à matériel égal et tout en se soutenant l'un et l'autre (ces gars ne sont pas du genre à se "tirer dans les pattes")... Bref, à mon avis, c'est du tout bon pour l'équipe !


2è "Team de Marque" français en 2014 devant le Team Scott/Lac Blanc et derrière le Team Dagg Racing, il y a fort à penser qu'on retrouvera encore le Team VVR sur le podium national 2015 ainsi que certains des pilotes sur les podiums nationaux et internationaux (Marine sera Junior 2 en 2015 et après une crevaison lors du Championnat du Monde Junior et l'impossibilité de participer à toutes les manches de la Coupe du Monde 2014, elle sera plus prête que jamais pour cette saison ! )

Suivi cette équipe sur leur page facebook.